Pourquoi il faut briser la glace très rapidement

Très souvent, une ambiance gênante règne dans les salles d’attente ou les wagons de trains … Comment est ce que le simple fait de dire « bonjour » peut tout changer ?

S’il y a bien un endroit où le malaise est présent c’est dans une salle d’attente. L’ambiance est pesante et si quelqu’un tente de briser le silence pour lancer une conversation, c’est généralement compliqué de le faire de manière naturelle. Alors on attend tous notre tour avec impatience pour quitter la pièce. Ici ce n’est pas très grave, mais quand ça se reproduit dans un wagon de train pour un trajet de 4 heures, ça mérite de se pencher sur le problème !

Le souci c’est qu’on est parti du mauvais pied ! On n’a pas forcément dit bonjour aux gens dans la pièce (par exemple au supermarché où il est à priori normal de ne pas dire bonjour à son voisin en arrivant dans la queue). Un silence s’est alors installé ce qui a posé un climat non propice pour lancer une conversation.

Alors l’astuce c’est de parler directement en arrivant dans ce nouveau lieu ! Même un simple « bonjour » peut suffire car un lien sera inconsciemment établi et ça légitimera une conversation par la suite (Il n’y aura pas de gêne, lancer une conversation sera normal).

Imaginons qu’on va chercher notre linge à la laverie, on entre dans la pièce et on voit une autre personne qui récupère ses vêtements. L’erreur serait de ne rien dire en entrant, mais de quand même réfléchir à quelque chose à dire pour lancer une conversation. On se mettrait à cogiter et à stresser pour dire quelque chose de pertinent et au final ça ne serait pas vraiment naturel. Dans ce cas, il aurait fallu court-circuiter notre cerveau en entrant dans la pièce pour dire ne serait-ce qu’un simple « bonjour » avant même que notre cerveau se mette à mouliner et à douter.

Au final, ce concept est très simple et ne demande pas beaucoup d’effort. En plus, si parler directement à des inconnus en entrant dans une pièce est hors de notre zone de confort, ça sera l’occasion parfaite pour nous entraîner à court-circuiter notre cerveau ce qui sera utile dans beaucoup d’autres situations pour vaincre le doute !

Cette astuce est très simple et elle permet de poser une ambiance détendue et propice à l’échange d’entrée de jeu. Ça ne coûte pas grand-chose et ensuite on n’est même pas obligé de discuter, libre à nous de lancer une conversation ou de rester dans notre bulle ! C’est un super réflexe à adopter qui peut être utile dans beaucoup d’endroits où il est normal de ne pas dire bonjour (par exemple avec d’autres candidats avant de passer un entretien, aux gens devant nous dans la queue à la boulangerie, à notre voisin dans le train …)

Brisons la glace !

Je vous propose maintenant de découvrir le pouvoir de votre sourire gratuitement par mail ! 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *